Matériaux biosourcés

Les matériaux biosourcés sont des matériaux de construction fabriqués à partir de matières premières issues de la biomasse, d’origine végétale ou animale. Ces matériaux, extraits de la nature, sont renouvelables et ont un impact environnemental moindre que les matériaux traditionnels. Ils contribuent ainsi à la construction d’édifices plus respectueux de l’environnement et de la lutte contre le réchauffement climatique, une stratégie bas carbone en phase avec la réglementation environnementale 2020 (RE2020).

 

Qu’est-ce qu’un matériau biosourcé ?

Un matériau biosourcé est un matériau qui provient de sources renouvelables issues de la biomasse, par opposition aux matériaux géosourcés, issus de matières minérales. Cette biomasse peut être d’origine végétale, animale, ou encore fongique. Les matériaux biosourcés sont fabriqués à partir de matières premières disponibles en abondance dans la nature, telles que la paille, le bois, les fibres de lin, de chanvre, les laines animales, les algues, les champignons, etc.

L’utilisation de matériaux biosourcés permet de réduire la dépendance aux matériaux non renouvelables, comme le pétrole, et de limiter les émissions de gaz à effet de serre. Ces matériaux sont souvent fabriqués localement, ce qui contribue à réduire l’empreinte carbone liée au transport des matériaux de construction.

 

Quels sont les différents types de matériaux biosourcés ?

  • Bois : le bois est l’un des matériaux biosourcés les plus couramment utilisés dans la construction. Il est naturel, recyclable et possède de bonnes propriétés d’isolation thermique. De plus, il stocke le carbone pendant toute sa durée de vie. On peut le retrouver sous différentes formes, comme le bois massif, les panneaux de particules, les fibres de bois ou encore la cellulose.
  • Fibres végétales : les fibres végétales, comme le lin, le chanvre ou le sisal, sont également des matériaux biosourcés utilisés dans la construction. Elles sont souvent utilisées comme isolants thermiques et phoniques, et peuvent être mélangées à d’autres matériaux pour améliorer leurs performances.
  • La ouate de cellulose : la ouate de cellulose est un matériau biosourcé fabriqué à partir de papier journal recyclé. Elle est utilisée comme isolant thermique et acoustique dans les constructions. La ouate de cellulose est reconnue pour ses performances en termes d’inertie thermique et de régulation de l’humidité.
  • Les plastiques biosourcés : les plastiques biosourcés, fabriqués à partir de matières premières d’origine végétale, sont de plus en plus utilisés dans la construction. Ils peuvent être utilisés pour fabriquer des fenêtres, des revêtements de sol, des panneaux de construction, etc. Ces plastiques biosourcés ont un impact environnemental réduit par rapport aux plastiques traditionnels à base de pétrole.

 

Matériaux biosourcés, quels avantages ?

L’utilisation de matériaux biosourcés présente de nombreux avantages pour la construction durable et respectueuse de l’environnement :

  • Réduction de l’empreinte carbone : les matériaux biosourcés stockent le carbone pendant leur durée de vie, contribuant ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique.
  • Renouvelable : les matériaux biosourcés proviennent de ressources naturelles renouvelables, contrairement aux matériaux non renouvelables comme le béton ou l’acier.
  • Isolation thermique : certains matériaux biosourcés, comme le bois ou la ouate de cellulose, possèdent de bonnes propriétés d’isolation thermique, permettant de réduire les besoins en chauffage ou en climatisation.
  • Bilan énergétique positif : la production et la transformation des matériaux biosourcés nécessitent généralement moins d’énergie que les matériaux traditionnels.
  • Amélioration de la qualité de l’air intérieur : les matériaux biosourcés sont souvent moins polluants que les matériaux traditionnels, réduisant ainsi les émissions de composés organiques volatils (COV) et améliorant la qualité de l’air intérieur.
  • Valorisation des filières agricoles :l’utilisation de matériaux biosourcés permet de valoriser les filières agricoles locales en utilisant des ressources naturelles souvent disponibles en abondance.
  • Développement économique local : la production et l’utilisation de matériaux biosourcés favorisent le développement d’une économie locale, créant ainsi des emplois et dynamisant les territoires.

 

Les matériaux biosourcés offrent une alternative écologique et durable dans le domaine de la construction. Leur utilisation permet de réduire l’impact environnemental des bâtiments tout en favorisant le développement d’une économie circulaire et locale. Ainsi, leur intégration dans les projets de construction contribue à la transition vers une construction bas carbone et respectueuse de l’environnement.

Autres définitions à découvrir dans le glossaire

Base Inies

Qu’est-ce que la base Inies ? Quelle est son utilité ? Quelles informations y trouve-t-on ? On vous dit tout !

Fiche PEP

Qu’est-ce qu’une fiche PEP exactement ? Quelles informations y trouve-t-on ? Et comment peut-on en créer une ? On fait le point !

Share This